Activités réalisées
Activités en cours
Activités en planification
Galeries
Le projet
Liens
Contacts
Home

TOUTLEZARD

notre Projet d'Etablissement en détail...

 

Objectifs du projet(pdf)

Descriptif de la préphase(pdf)

Descriptif de la 1e année(pdf)

Descriptif de la 2e année(pdf)

Les activités du groupe de pilotage 2003/2004

Les activités du groupe de pilotage 2004/2005

Les activités du groupe de pilotage 2005/2006

Les activités du groupe de pilotage 2006/2007

Décrire le projet « Tout Lézard » tel qu'il apparaîtra en mai 2007, signifie en tout premier lieu décrire un processus. Depuis septembre 2003, un groupe de pilotage formé de professeurs du Lycée de Garçons de Luxembourg établit, d'un côté, les contacts autant avec des représentants du monde extérieur (institutions artistiques, artistes professionnels, écoles étrangères notamment de la Grande Région, ...) qu'avec les différents composants de la communauté scolaire, de l'autre, il façonne les contours que peut prendre une démarche commune aboutissant à un « Gesamtkunstwerk » traitant le thème « Migrations ».
La démarche n'est pas directive, mais tous les participants au projet, c'est-à-dire les membres de la communauté scolaire du lycée et leurs partenaires extérieurs, se sont lancés au cours de l'année scolaire 2004-05 sur la voie des « Migrations », au travers d'une recherche adaptée aux compétences et intérêts de chaque groupe. Les résultats des différentes activités ont été présentés au cours d'une « Foire aux Projets » qui a connu un vif succès, notamment au travers de la présence de Mme Mady Delvaux-Stehres, Ministre de l'Éducation nationale, et de M. Paul Helminger, Bourgmestre de la Ville de Luxembourg.
L'année scolaire 2005-06 a permis aux participants d'améliorer leur maniement des différentes pratiques artistiques, afin d'abandonner le côté essentiellement amateur qui est le propre de beaucoup de prestations artistiques scolaires. Bien entendu, au cours de cette année l'apport de personnes qualifiées, choisies de préférence, mais pas uniquement, dans la communauté scolaire (élèves, professeurs, parents, personnel technique et administratif, anciens élèves) a été primordial. Cela ne doit pas faire oublier que certains cours ont fonctionné sur le modèle français des classes à PAC (projet artistique et culturel), c'est-à-dire qu'un artiste professionnel a été convié régulièrement à s'impliquer dans les cours durant l'année scolaire.

2006-07, sera l'année de la synthèse de tous les efforts. Il s'agit d'articuler tous les éléments autour d'une trame pour que le « Gesamtkunstwerk » prévu soit à la fois cohérent et innovateur. La plupart des éléments ont été définis grâce à l'apport du groupe artistique dirigé par Madame Hélène Van den Kerchove.

Sans trop vouloir dévoiler les différents aspects du spectacle, on peut d'ores et déjà préciser qu'au fil d'une vingtaine d'épisodes des personnages luxembourgeois, réels ou fictifs, partiront à la rencontre d'autant de personnages d'autres pays et cultures. C'est ainsi que se rencontreront des personnages aussi divers que Victor Hugo et Goethe, Mozart et Einstein, Renert et Minnie...

Comme « tous les arts » restent la définition même de « Tout Lézard », il ne faut pas s'imaginer ce spectacle comme une soirée traditionnelle de théâtre : à la parole répondra la musique, au geste se substituera l'image, et ainsi de suite. La variété du type d'expression et le rythme élevé constitueront les particularités de ce qui se déroulera grâce à la collaboration de quelque 250 élèves du LGL les 10, 11 et 12 mai 2007 dans une des salles de sports du LGL spécialement aménagée pour l'occasion.

D'autre part, un historique ludique des quatre années de travail sera proposé aux spectateurs dans la « Cour des miracles » au travers d'une exposition interactive.

Des garants de la qualité de ce produit existent : prestations théâtrales ou musicales réalisées depuis des années au LGL, compétences artistiques des membres de la communauté scolaire du lycée , encadrement par des professionnels des différentes disciplines artistiques, intégration dans le programme de « Luxembourg et Grande Région, Capitale européenne de la Culture 2007 », financement assuré en grande partie par cette intégration et par le Centre de Coordination des projets d'établissement.