Activités réalisées
Activités en cours
Activités en planification
Galeries
Projet
Liens
Contacts
Home

TOUTLEZARD

Monsieur Nicolas Schmit au LGL

 

 

En date du 9 juillet 2007 à 8.00 heures, Monsieur Nicolas Schmit, Ministre délégué aux Affaires étrangères et à l'Immigration, était l'hôte du LGL dans la salle des fêtes.

Pour montrer sa volonté d'ouverture au monde extérieur, notamment dans le cadre de son projet d'établissement, le Lycée de Garçons de Luxembourg avait invité Monsieur Nicolas Schmit à présenter les résultats du Conseil européen de fin de Présidence allemande et à en débattre avec les élèves de 3 classes de 2 e (sections B, D et E).

Dans une introduction d'une demi-heure le Ministre Délégué a défini en termes simples les changements intervenus lors de ce récent sommet par rapport à la fameuse « Constitution ». Il a insisté sur le fait que ces changements étaient plutôt d'ordre « sémantique » et ne touchaient guère au fond des choses.

Ensuite la parole a été donnée aux lycéens pour qu'ils puissent formuler leurs questions. Et il faut tout de suite souligner qu'il y a eu des questions, ce qui n'est pas évident pour des jeunes Luxembourgeois qui ne sont pas habitués à ce genre d'exercice. Bien sûr, une certaine anxiété de voir disparaître l'identité luxembourgeoise dans cette vaste Europe de 27 pays n'était pas absente du questionnement.

À chaque fois, M. Schmit a pris au sérieux les doutes de ses interlocuteurs et, en bon pédagogue, il a essayé d'apporter les arguments pouvant convaincre les lycéens qu'il n'y avait pas d'autre solution qu'une Europe unie pour le Luxembourg dans la mondialisation que nous connaissons.

L'attention des jeunes spectateurs a été entière, plus de 100 minutes durant, preuve que ces élèves sont loin de se désintéresser de la chose politique. Encore faut-il leur donner l'occasion de se documenter ! Faut-il spécifier que les responsables du LGL ont d'ores et déjà décidé de répéter les réunions de ce type, et Monsieur Nicolas Schmit n'a pas hésité à donner son accord pour l'année prochaine.